Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS / INSTITUT DE FORMATION AIDE-SOIGNANTE - Page 4

  • Conditions d'accès à la VAE AS

    La VAE, une procédure en trois étapes :

     

    Éligibilité :

    L'article L335-5 du Code du travail prévoit que toute personne salariée, non salariée (travailleur indépendant, artisan...…), agent public titulaire ou non, chômeur ou bénévole, à condition de justifier d'au moins un an d'expérience professionnelle en rapport direct avec le diplôme visé, peut faire valider ses compétences pour acquérir tout ou partie du Diplôme d'Etat d'Aide-soignant.

    Le diplôme est inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

     

    La recevabilité :

    Selon l'article L335-5 du Code du travail, vous devez déposer une « demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience » (appelée également Livret 1) qui permettra au certificateur de vérifier l’adéquation de votre parcours et de votre expérience avec le diplôme visé. Cette demande s'effectue sur le site www.asp-public.fr.

     

    Le passage devant un jury :

    L'article L335-5 du Code du travail prévoit que si vous êtes recevable, vous devez préparer un « dossier de validation » (appelé également Livret 2) dans lequel vous décrirez dans le détail vos expériences pour démontrer que l’ensemble des compétences relatives au diplôme visé est maitrisé.
    Ce dossier servira de base à un entretien devant un jury.

    A l’issue de l’entretien, la décision du jury porte sur les éléments suivants :

    • l’attribution totale du diplôme : le diplôme obtenu par la VAE a la même valeur juridique que celui obtenu par la formation initiale ;
    • la validation partielle du diplôme : si le candidat valide au moins une unité ou un domaine de compétence, il peut poursuivre son parcours, soit par le dépôt d’un nouveau livret 2 soit par la formation (parcours mixte) ;
    • aucune validation : le candidat peut alors déposer un nouveau livret 2, dans un délai de 3 ans attribué depuis la date de notification de la décision de recevabilité.